Sciences des livres :

connaissance livresque reposant sur la perpétuation d'un savoir détaché du réel. Corps des savoirs constitués, savoirs scolastiques enseignés alors, à l'exception des mathématiques.