Insensibilité  :

Référence à la doctrine Stoïcienne de l'impassibilité, c'est-à-dire que les passions n'ont pas prises sur le sage. Descartes réduit cette impassibilité à une simple insensibilité qui fait du sage un être qui n'éprouve aucune sensation.